Sorti au cinéma en Février dernier, Le Labyrinthe 3 fait sa tournée d’adieu avec une sortie Bluray et DVD cette semaine. Un dernier tour de piste pour Thomas et les autres sous forme de feu d’artifices à gros budgets.

La saga Le Labyrinthe, plus besoin de la présenter. Après un premier épisode avec un concept accrocheur où de jeunes enfants sont coincés dans un étrange endroit, voilà que l’heure de connaitre enfin le pourquoi du comment a retenti. C’est donc avec une certaine impatience que la Potion se lance dans le visionne de ce BluRay au format 4K, en espérant avoir des réponses et en prendre plein les yeux. Le titre est disponible depuis le 30 Mai dernier chez 20th Century Fox.

En parlant d’en prendre plein les yeux, on vous conseille d’être installé confortablement dès le début du film, car il part sur les chapeaux de roues … Avec une ambiance à la MadMAx dont le clin d’oeil évident fera sourire, Le Labyrinthe 3 décide de frapper fort et dès le début !

Labyrinthe 3

Côté scénario, on trouvera ça somme toute léger et classique : Thomas et ses fidèles compagnons décident d’aller sauver leurs amis retenus prisonniers dans la légendaire Dernière Ville. Une sorte de ville ultra-hightech sécurisée, là où l’organisation WICKED a élu son siège. Le design de cette ville est vraiment impressionnant et surtout, tranche singulièrement avec tout le design de la saga tant la cité est moderne. De grandes tours aux couleurs bleu néon semblent montrer la toute puissance de l’organisation, et on découvre des technologies très avancées. Forcément quand le reste des films se déroulaient dans une ambiance post-apocalyptique ou très nature et découverte (cf le premier film) on en prend plein les yeux.

D’ailleurs c’est le leitmotiv du film : en mettre plein les yeux. Les scènes d’actions s’enchainent les unes après les autres durant près de 2H30. Pas le temps de souffler ou presque. Le souci, c’est que tout est un peu téléphoné ou presque, et surtout, bien souvent, c’est un peu trop « gros ». On est surpris sans l’être vraiment et du coup ce Labyrinthe 3 perd en crédibilité.

Le souci majeur, c’est que la saga a perdu de ce qui faisait son charme. Autant le premier opus nous avait charmé par son concept de Loft à la The Island, le second nous avait amené à nous poser milles questions sur cette fameuse organisation Wicked. Autant le troisième film nous a laissé sur notre faim. Alors oui, c’est beau, ça pète de partout, on ne s’ennuie pas … Enfin si, on s’ennuie un peu en fait. Quel dommage ! Et encore, le pire reste le dénouement final où on restera avec cette sensation amère de « tout ça, pour … ça ».

Labyrinthe 3

Le Labyrinthe 3 est surtout un film d’action, où il a perdu le spectateur en cours de route. Le côté anxiogène du premier opus n’est plus là, et les effets spéciaux sublimes n’effaceront pas ce sentiment de légère déception qui nous habitera durant 2H30.

A voir donc afin de pouvoir clore la page le Labyrinthe et pour voir un film d’action plutôt sympa. On aurait aimé quand même retrouver la magie des débuts …