Encore un nouvel épisode pour Natsume et sa saga phare des Harvest Moon. Cette fois-ci direction le village de l’arbre céleste pour des aventures inédites sur Nintendo 3DS. Bonne pioche ou épisode de trop, voici notre réponse dans le test de la Potion.

 

 

Les Sims à la ferme 

Disponible depuis le 2 Juin dernier sur Nintendo 3DS donc,  Harvest Moon, le village de l’arbre céleste vous emmène une fois de plus dans le monde merveilleux de l’agriculture. Depuis un premier épisode apparu en 1996, et oui déjà, le filon n’a jamais cessé d’être prolifique et les titres s’enchainent les uns à la suite des autres. Histoire de se renouveler à chaque fois, les développeurs doivent se montrer ingénieux et malins pour éviter que le grand public ne se lasse. 

Dans le Village de l’Arbre Céleste, tout ce beau petit monde est en danger. En effet, la déesse des récoltes est bien en petite forme. Résultats : votre petit monde est devenu une terre aride, les récoltes ne poussent plus … La cause est simple : les hommes ont profité des biens faits de la déesse sans jamais lui offrir la reconnaissance en retour via des offrandes. Conséquence simple et dramatique : les habitants du village sont partis vivre en ville et vous vous retrouver un peu seul au monde au milieu de champs désertiques et secs. Bien évidemment, vous l’aurez compris, il vous faudra remettre de l’ordre dans tout cela pour redonner vie et verdure à vos pâturages. Votre mission ? Réveillez les septs arbres magiques pour redonner le pouvoir à la déesse des récoltes et ainsi vivre en paix et en harmonie avec la Nature. 

 

 

Harvest Moon, le village de l'arbre céleste

 

 

Un titre qui se repose sur ses lauriers …

 

 

A peine arrivé dans Harvest Moon, le village de l’arbre céleste, on est tout de suite pris dans l’ambiance. Quel plaisir de retrouver les champs, le travail de la terre et les animaux. Si le jeu se veut résolument simple dans son approche, il n’en est rien en vérité. Dans Harvest Moon, le premier critère a bien prendre en compte est une évidence : le temps qui passe. La gestion de ce dernier se révélera très importante : si vous imposez des journées de travail sans fin à votre fermier, ce dernier se réveillera de plus en plus tard et finira par être épuisé. Résultat : vos travaux à la ferme en feront les frais et rien n’avancera à votre convenance. 

On appréciera grandement le design du titre avec des décors soignés et colorés. Pour rappel, vous aurez la possibilité de jouer un garçon ou une fille, rassurez-vous d’emblée peu d’influences en terme de gameplay au final. Vous devrez jongler entre les travaux de la terre, qui se résume à la préparer, planter, arroser et récolter, et les soins à apporter aux animaux. En plus de tout cela, vous devrez faire connaissance et papoter avec les habitants du village, histoire de créer du lien social et de ne pas passer par un vieil ermite grincheux ! Ces derniers d’ailleurs vous donneront tout un tas de tâches à accomplir, comprenez par là quêtes annexes, qui se résument la plus part du temps à faire pousser tel légume etc … Vous gagnerez ainsi des récompenses diverses et vous avancerez dans la quête principale. Malheureusement ces tâches s’avèrent très rapidement répétitives et ennuyeuses, et c’est dommage pour l’ambiance générale du soft. 

 

Harvest Moon, le village de l'arbre céleste

 

 

On pourra d’ailleurs reprocher facilement à Harvest Moon, le village de l’arbre céleste de se reposer sur ses acquis. Le titre n’apportant pas de réelles nouveautés en terme d’expérience de jeu ou encore de gameplay. Il s’adresse avant tout aux amateurs de simulations agricoles et de gestion, qui s’épanouiront à prendre soin de leur petite ferme virtuelle. Il faudra vous montrer patient pour voir le travail de votre dur labeur et parfois on s’ennuie ferme à la ferme car les actions au final sont vraiment répétitives. Du coup, l’ambiance sonore finit par vite être rébarbative aussi ce qui n’arrange pas les choses ! 

Au final, Harvest Moon, le village de l’arbre céleste reste dans la lignée de ses ancêtres en proposant une jolie immersion dans le monde de la gestion agricole qui plaira aux petits comme aux grands. Dommage hélas que le titre ne propose pas de réelles nouveautés qui auraient permis de dépoussiérer une licence qui a déjà 20 ans. On reste avec un gout de déjà vu en bouche trop présent, alors que l’univers a un réel potentiel à exploiter ! 

 

                           

Related Post

NOS NOTES ...
Graphimes
Gameplay
Contenu
Bande-Son
PARTAGER
Article précédentEver Oasis : une démo et un trailer pour les charmer tous
Article suivantTest : DragoDino sur Steam
Fondatrice de Potiondemana.com Amatrice de rpg et de jeux vidéo évidemment, pâtissière à mes heures perdues aussi