En 2014 avait lieu un projet Kickstarter de grande envergure : Kingdom Come Deliverance. Cinq ans plus tard, le titre est enfin disponible sur nos consoles et c’est le moment pour la Potion de plonger en plein RPG médiéval.

Du Médiéval à la sauce réaliste 

Pour commencer notre test, revenons à la genèse de Kingdom Come Deliverance. Un projet Kickstarter lancé en 2014 par les studios tchèques de Warhouse. Le but : plonger le joueur dans la peau d’un fils de forgeron, en plein univers médiéval. Voilà qui s’annonce palpitant. La grosse subtilité qui va rendre le jeu original, c’est qu’ici point de magie, de dragons ou autres touches surnaturelles. Non Kingdom Come nous propose de plonger dans le médiéval, dans son fondement en étant réaliste au possible. L’aventure promet d’être musclée …

Hélas avant de plonger dans le 15ème siècle, il va falloir rester bien dans le notre et téléchargé un énorme patch Day-One de près de 23Go. Outch, la pilule est dure à digérer surtout si vous avez une connexion en mousse. Mais bon après autant d’attente, on est plus à quelques longues heures près … Les développeurs ont voulu livrer un titre le plus propre possible, alors finalement on se dit que ce patch de titan n’est pas une si mauvaise chose …

kingdom come deliverance

Vie ma vie de forgeron 

Kingdom Come Deliverance c’est un monde ouvert qui prend vie grâce à un petit studio. Au tout début, ils sont une quarantaine à travailler sur ce projet. Pour finalement monter en puissance et atteindre une centaine de petites mains dans l’équipe. Avec de grandes ambitions, le jeu se présente comme un RPG immersif aux frontières du AAA.

On se retrouve à incarner Henry, le fils du forgeron d’un petit village de Bohème au XVème siècle. Petit bémol, impossible de personnaliser son avatar. Et nous voilà donc parti pour l’aventure avec un grand H. Un grand H comme dans Histoire. Car oui Kingdom Come, c’est avant tout une simulation de vie au moyen-âge. Où vous allez être plongé dans bien des choses, avec beaucoup, beaucoup de dialogues. On vous rassure de suite, le titre est intégralement doublé en français ! Ouf, pour ceux qui sont allergiques à la lecture. Vous allez rencontrer nombre de personnages historiques qui rythmeront votre avancée.

Une avancée dans un monde ouverte mais où la trame principale vous sera imposée. Chacun de vos choix par contre, aura des répercutions sur votre destinée. A vous de tenter de changer votre étoile : allez restez un simple paysan ? Ou bien allez vous devenir un homme respectable et respecté ? A vous de décider ! Par contre, on préfère vous préciser la progression sera … assez lente ! Pensez à soigner votre apparence, et à user des bons mots si vous souhaitez faire bonne impression et convaincre les foules. A bon entendeur …

kingdom come deliverance

Le Moyen-Age ça pique !

Concernant le gameplay, le jeu se montre vraiment très exigeant. Il va vous falloir bien gérer des paramètres comme la faim ou le sommeil sous peine de mourir facilement et … trop souvent. Même en étant bien équipé, les combats seront féroces et il vous arrivera fréquemment de mourir. Ah les combats, souvent excitants dans nombre de RPG, ces derniers se révèlent … ardus dans Kingdom Come Deliverance. Il va vous falloir de très nombreuses heures pour maitriser l’art du combat. Et on ne vous parlera même pas du système de crochetage.

Pour que votre personnage s’améliore, il va vous falloir passer donc de nombreuses heures à vous entrainer. Vous entrainer à l’épée, à crocheter, à parler convenablement etc … Alors cela s’annonce épique si vous êtes amoureux d’Histoire, ou cela vous semblera long et ennuyeux si vous n’accrochez pas au principe. On saluera la bande-son qui parfait de nous faire vivre une immersion quasi parfaite dans le moyen-âge. Concernant la durée de vie, elle est à l’image du jeu environ une 50ène d’heures facile pour faire la trame principale. Si vous avez envie d’améliorer Henry dans nombre de catégories, alors le jeu vous prendra un temps fou cela va de soi.

                   

Related Post

NOS NOTES ...
Graphismes
Gameplay
Contenu
Bande-son
PARTAGER
Article précédentDark Souls Remastered dévoile son Amiibo
Article suivantNouveau trailer déjanté pour Penny-Punching Princess
Fondatrice de Potiondemana.com Amatrice de rpg et de jeux vidéo évidemment, pâtissière à mes heures perdues aussi