Après un premier jeu couronné de succès par les joueurs mais aussi par la critique, l’annonce d’un prequel à Life Is Strange a fait l’effet d’une bombe. Et ce à double titre : se lancer dans un prequel est toujours un pari risqué, mais lorsqu’en plus on apprend que ce dernier sera entre les mains d’un studio différent, un sentiment de crainte nous a envahi. Défi réussi ou acte manqué ? Voici le verdict dans notre test.

 

 

 

Welcome Back in Arcadia Bay 

Avant toute chose, nous tenions dans un premier temps a rassuré les joueurs qui n’auraient pas joué à Life is Strange premier du nom. Before The Storm étant un prequel, à savoir que le jeu se déroule trois ans avant les évènements du bébé de DontNod, vous n’aurez aucun souci de compréhension que ce soit du point de vue des péripéties ou même des personnages que vous allez rencontrer durant ce road movie. 

Life is Strange Before The Storm

A la différence de Life is Strange, cette fois-ci vous campez Chloé et non Max pour ce jeu de narration qui comportera 3 épisodes dont la sortie sera espacée de plusieurs semaines. Chloé, pour vous dresser un rapide portrait, c’est une adolescente rebelle, insolente, qui a le don de se mettre toujours dans les ennuis. Au lycée elle n’a pas d’amis, ou tout du moins elle n’en a plus puisque Max est partie à Seattle et ce, sans donner de nouvelles. Mais surtout, Chloé comme tous les adolescents vit des moments compliqués de la vie aggravé par une blessure profonde : la perte de son père dans un accident de voiture. 

Dès le tout début du jeu, une sensation de flash back nous envahi et apaise directement nos craintes. Non, Arcadia Bay n’a pas changé, tout est resté intact comme dans nos souvenirs pourtant vieux de deux longues années. L’ambiance si particulière qui a fait le charme de Life is Strange est là, comme une madeleine de Proust. Que vous ayez joué ou non au premier opus, vous ne pourrez pas rester indifférent à cette touche si spéciale qui a créée une véritable identité au titre. Durant cet épisode, dont vous pourrez faire le tour en 3 à 4 heures de jeu, vous allez évoluer dans un univers nostalgique où chaque détail a toute son importance. De la colorimétrie automnale à la bande-son folk, tout respire un sentiment de nostalgie dans ce jeu. La bande-son d’ailleurs quand à elle colle parfaitement à cette ambiance mélancolique dont le groupe Daughter a été propulsé aux commandes. Ce band britannique s’essaye pour la première fois à l’exercice délicat de créer la musique pour un jeu vidéo. Essai transformé en signant treize titres qui sont de petits bijoux à savourer pour les amateurs du genre.

Life is Strange Before The Storm

 

Punchline, amitié et rock’n roll …

La grande nouveauté, vous l’avez compris, c’est de se retrouver dans la peau de Chloé. Tellement à l’opposé de la sage Max que vous avez pu incarner dans Life is Strange. Chloé, mal dans sa peau, rebelle et anti système dont les passe-temps favoris sont de sécher les cours, fumer des joints et tagger. D’ailleurs, ce loisir permettra de déverrouiller des succès pour les chasseurs de trophées puisque vous devrez trouver les 10 endroits où apposer votre art durant ce premier épisode. Autre nouveauté, le système d’insolence de l’héroïne. Exit la possibilité de remonter le temps comme le faisait Max, non Chloé elle a le pouvoir de la joute des mots, la reine des punchline. Durant ces battles avec un personnage dans le jeu, il vous faudra choisir avec soin vos réponses pour finir par clouer le bec de votre interlocuteur et obtenir gain de cause. Un système inédit donc, qui nous fait encore plus plonger dans la tête de l’ado rebelle et qui permet de créer de l’empathie et du lien. 

Life is Strange Before The Storm

Before The Storm ne sort pas du sillage de son prédécesseur et aborde des sujets variés et parfois sombre comme l’a fait son ainé : l’amitié, la perte d’un être cher, le sentiment de solitude, la colère. Bref, un formidable patchwork d’émotions dont on ne sort pas indemne. C’est aussi et avant tout, une formidable ôde à l’amitié avec la relation si particulière et intense entre Chloé et Rachel Amber. Les deux jeunes femmes que pourtant tout opposent vont se retrouver au coeur d’un teen/road -movie émouvant et prenant. Et l’on assiste avec une émotion non feinte à cette naissance d’un duo attachant et vraiment mignon. Les recettes du succès de Life is Strange sont donc toujours présentes avec l’importance des choix, qui auront des répercutions à plus ou moins long terme sur la suite de votre aventure. Mais cette fois, rappelez-vous bien que vous n’aurez pas la possibilité de repartir en arrière pour changer ou tester une autre option, alors réfléchissez bien avant d’ouvrir la bouche ! Même si Chloé est vraiment de nature très impulsive. 

 

Related Post

NOS NOTES ...
Graphismes
Bande-Son
Gameplay
PARTAGER
Article précédentLost Sphear continue de charmer via un nouveau trailer
Article suivantThe Witcher souffle ses 10 bougies en vidéo
Fondatrice de Potiondemana.com Amatrice de rpg et de jeux vidéo évidemment, pâtissière à mes heures perdues aussi