Le dernier jeu de la saga Atelier Shallie est sorti le 13 mars dernier sur PS3. Cet ultime épisode clôturera t-il en beauté une série parmi les plus réputées en terme de RPG ? Réponse dans le test de la Potion de Mana. 

 

Deux héroïnes pour un dernier tour de piste ?

Alchemists of The Dusk Sea, c’est le troisième épisode donc, et possiblement le dernier pour Atelier Shallie. On découvre deux jeunes demoiselles, Shalotte et Shalistella, aux caractères bien différents toutes les deux. Tandis que Shalotte est punchy et toujours le sourire aux lèvres, la seconde se révèle plus classique dans la lignée des précédents opus. Chacune a son propre objectif : Shalistella veut sauver son village qui risque de disparaître à cause de la sécheresse, et Shalotte elle s’occupe de l’atelier d’alchimie de son défunt père. Elles partagent toutes deux le même surnom “Shallie”, coïncidence ou non ? On vous laissera le soin de le découvrir par vous-même.

Qu’on ne s’y trompe pas, Alchemists of The Dusk Sea ressemble d’avantage à un spin-off avec ces deux nouvelles héroïnes, qu’à une suite des précédents épisodes. D’ailleurs, c’est sans doute ce qui déstabilise un peu, car au final, le titre ne donne que peu de réponses aux problématiques posées dans la série, et l’on sera en droit de se sentir un peu perdu quand on abandonnera le pad après le générique de fin.

atelier-shallie-alchemists-of-the-dusk-sea-69

Un Atelier new-génération 

Le premier constat quand on se plonge dans cet atelier Shallie, c’est qu’il a opté pour un changement radical, en effet, le sytème de mission qui avait une contrainte de temps se voit délesté de cet inconvénient. Ce qui rend le jeu plus simple aux yeux des uns, et amputé d’une partie de ce qui fait son challenge diront les autres.

Comme tout bon RPG, le titre a donc un fil conducteur via ses quêtes principales, et possède également des quêtes annexes appelées “Life Task”, que le joueur accomplira à son rythme. Diverses missions donc telles que : récolter des ressources pour créer des objets, venir à bout de monstres etc… Mais ne négligez pas ces Life Task, car elles vous permettront d’obtenir des bonus nécessaires pour augmenter votre niveau et ainsi avancer de manière plus agréable dans la quête principale.

Coté héroïnes, on reprochera le manque de profondeur évident dans leurs caractères, c’est dommage car même si elles peuvent se montrer attachantes, on se retrouve vite exaspéré par les lamentations continues de Shalistella qui souhaite sauver son village, et Shalotte qui ne rêve que d’être reconnue. Et si vous espéreriez croiser les anciens personnages de la saga au détour d’une route, malheureusement ces rencontres ne seront que trop rares et brèves.

5207

Un système de combat et l’alchimie comme valeurs sûres

Le jeu repose sur le classique système de combat au tour-par-tour, chaque héroïne possède une attaque de base, et peut aussi utiliser des objets. Egalement au programme : la magie, qui permet de lancer des attaques spéciales. La stratégie de combat est bien rôdée : trois personnages sont placés sur le front de l’attaque, et d’autres plus éloignés peuvent venir les relayer en cas de besoin, permettant ainsi de récupérer de précieux points de vie en cas de blessure. Une jauge se remplit également au fur et à mesure du combat, et lorsque celle-ci est pleine, vous pouvez alors déclencher des attaques spéciales dévastatrices.

Coté alchimie, à mesure de vos ballades, vous récolterez tout un tas d’objets nécessaires à la création dans votre atelier. Il vous faudra des ingrédients de base, auxquels vous ajouterez des capacités pour obtenir des bonus. Autant vous dire que ce sytème d’artisanat se révèle terriblement passionnant et risque de vous prendre pas mal de temps pour créer des objets utiles à la suite de vos aventures.

150120_atelier_8

CES ARTICLES PEUVENT AUSSI VOUS INTÉRESSER

NOS NOTES ...
Graphismes
Gameplay
Bande-Son
Contenu
PARTAGER
Article précédentZelda Wii U reporté
Article suivantLe patch correctif 1.03 pour Pillars of Eternity la semaine prochaine
Fondatrice de Potiondemana.com Amatrice de rpg et de jeux vidéo évidemment, pâtissière à mes heures perdues aussi