Débarqué le 27 Mars dernier sur PS4 et PS Vita, Toukiden Kiwami se présente comme la suite de The Age Of Demons. Cet Action-RPG édité par Koei Tecmo saura-t-il s’imposer et hériter du titre de meilleur jeu de chasse ? La potion de Mana vous donne son avis dans le test ci-dessous. 

 

N’est pas chasseur de démons qui veut

Qu’il est difficile quand on veut faire sa place au soleil de se différencier dans le monde des chasseurs de démons. Toukiden Kiwami a pourtant la lourde tâche de se présenter à la fois comme la suite logique, comprenez par là extension, de The Age of Demons, et de se placer en challenger du célèbre Monster Hunter. Mais que l’on ne s’y trompe pas, si les deux jeux visent le même public, ils n’en demeurent pas moins différents de leurs approches. Mais nous verrons plus loin ce qui est propre à Toukiden.

Pour ceux qui n’auraient pas exercé leurs lames sur le premier Toukiden du nom, sachez que Kiwami reprend exactement le contenu de son prédécesseur, en y ajoutant bien évidemment des extras : au programme des chapitres supplémentaires, de nouvelles bébêtes à zigouiller et la possibilité d’exporter votre sauvegarde. Au total, il faudra comptez pas moins d’une trentaine d’heures du jeu pour faire le tour du soft, honnête pour un RPG.

Vous incarnez un Slayer, qui devra sauver le village en proie aux Oni, sortent de vilaines créatures venues exterminer le Japon : chouette programme n’est-ce pas ? Après un didacticiel pour vous familiariser avec l’environnement du jeu, et ses combats, vous plongez directement dans le grand bain.

toukiden kiwami

Découvrez le Japon en massacrant du démon ! 

Quand vous débutez dans le jeu, l’essence même du Japon et de ses traditions vous enivrent. Toukiden Kiwami fait la part belle à de magnifiques paysages, des décors somptueux retraçant fidèlement le pays du soleil levant. Que ce soit sur PS4, ou Vita, les graphismes sont à la hauteur et sauront charmer ceux qui apprécient ce genre d’univers.

La musique elle aussi est fidèle à l’ambiance, et vous donne cet élan de punch nécessaire durant vos combats contre des vagues d’ennemis. Quand vous reviendrez prendre du repos au village, vous aurez tout loisir d’apprécier le design du soft, de pouvoir faire vos sauvegardes et améliorer votre équipement pour repartir aussi sec à l’assaut ! Et oui, la vie de Slayer n’est pas de tout repos. Vous découvrirez également la hiérarchie des Slayers, et ferez connaissance avec Soma, le capitaine de l’unité d’élite des Slayers : le Hundrer Demon Corps. Vous serez également accompagné lors de vos aventures d’autres combattants, chacun ayant son propre passé qui a des conséquences sur sa façon de se battre au combat.

8b7692538285dc8d33bf38f843f49ddb

Un gameplay punchy pour du sushis d’Oni

La puissance du jeu réside dans son armement : en effet, vous pourrez forger et améliorer vos propres armes durant toute votre avancée dans le soft, et cela influera grandement le déroulé et surtout l’issue de vos combats. Lorsque vous viendrez à bout de puissants Oni, vous libérerez ainsi des âmes d’anciens Slayers tombés au combat, et ces derniers viendront vous aider par la suite.

Et côté mignon du jeu, vous aurez près de vous un adorable petit animal, appelé Tenko, qui vous permettra de dénicher les objets nécessaires pour le craft. Concernant le gameplay maintenant, celui-ci est assez simple à prendre en pad mais demandera une certaine maitrise pour venir à bout de vos adversaires qui déferleront sur vous à chaque exploration hors du village. Il vous sera également possible de jouer au multi avec vos amis, ce qui rendra vos parties tout de suite beaucoup plus fun.

9dc8a937bb48b298a4da5610d65d7970

CES ARTICLES PEUVENT AUSSI VOUS INTÉRESSER

NOS NOTES ...
Graphismes
Gameplay
Bande-Son
Contenu
PARTAGER
Article précédentKingdom Come : Deliverance reporté
Article suivantThe Witcher 3 dévoile ses 15 premières minutes de jeu
Fondatrice de Potiondemana.com Amatrice de rpg et de jeux vidéo évidemment, pâtissière à mes heures perdues aussi